Douleurs musculaires du mollet, quelles solutions pratiques?

Publié le 06/10/2015

Le mollet est un élément essentiel pour toutes activités physiques ou sportives, notamment pour les personnes pratiquant le footing, parce qu'à chaque contact avec le sol, tous les muscles qui le composent sont soumis à trois phases d'appuis :

- A la réception,

- En équilibre,

- Et en propulsion.

 

Les douleurs musculaires courantes du mollet principalement rencontrés chez les sportifs.

Normal est de constater que le mollet est un élément essentiel pour le coureur à pied ou le marathonien. Il est important de bien préparer à l'effort tous ces muscles, pour cela, nous recommandons l'emploi de gels ou crèmes de massage, à la fois en préventif, mais aussi pour soulager les douleurs aux muscles après l’effort, afin d'éviter de les fragiliser.

Anatomiquement, le mollet est constitué de deux groupes de muscles situés derrière le squelette jambier,  à l’arrière du tibia et de la cloison interosseuse qui solidarise en profondeur les deux os de la jambe. Les dits groupes sont scindés en « loges » :

- la loge jambière superficielle qui contient le triceps sural et le muscle plantaire,

- la loge jambière profonde qui contient les muscles fléchisseurs des orteils et le muscle tibial postérieur.

Cette distinction anatomique est importante car les douleurs et les pathologies qui surviennent au niveau de la loge superficielle seront plutôt des lésions musculaires aigues alors que les douleurs chroniques du mollet seront plus souvent le résultat d’un problème vasculaire.

Nous ferons donc la différence entre les fortes douleurs et les douleurs chroniques.

Les fortes douleurs subites du mollet.

Elles font généralement suite à une lésion,  un coup, une ecchymose ou une contusion musculaire.

Part exemple, le marathonien peut ressentir une forte douleur du mollet au départ d'une course, lors de l’augmentation du rythme, ou lors de l'impact après un saut. Elle peut même aller jusqu’ à lui faire stopper sa course.  Ce très douloureux ressenti indique toujours les mêmes caractéristiques de douleur : impression violente de dislocation, d’effilochement, de foulure.

Il s’agit d’un incontestable accident musculaire qui doit être soigné immédiatement par le protocole « RICE »:

- Repos,

- Ice (glaçage)

- Compression,

- Elévation.

Dans le cas de cet accident, il est fortement recommander de ne pas poser le pied au sol, ainsi que l'emploi de béquilles de soutien tant que le préjudice musculaire n'a pas été clairement identifié.

L'emploi de gel de massage recommandé par votre kinésithérapeute peut constituer un plus pour soulager les douleurs.

Ces douleurs brutales au mollet sont en général très fortes, et nécessitent plusieurs jours d'arrêt pouvant aller jusqu'à 60 jours. L'imagerie, permet de situer où ce trouve exactement  l'hématome et son importance.

Les soins pratiqués par le kinésithérapeute du sport peuvent commencer très rapidement à raison de 3 séances par semaine, il peut utiliser des gels et crèmes de massage pour soulager les douleurs où accélérer les résultats de ses soins. L'objectif étant de faire disparaitre complètement l'hématome au bout de six à huit semaines, en suivant les progrès en s'aidant à nouveau de l'échographie. Pour soulager les douleurs musculaires de ce type, le masseur kinésithérapeute peut utiliser en parallèle de ces soins des gels de massage à base d’huile essentielle d’arnica.

 

Les douleurs chroniques du mollet

Ces douleurs du mollet peuvent être en relation avec une pathologie circulatoire située derrière le genou ou bien dans les cavités musculaires. C'est pour cette raison qu'il est recommandé, par les kinésithérapeutes du sport, l'emploi de gels ou crème de massage à base d'huiles essentielles. Ces produits de massage sont composés d'extrait de plantes, de feuilles ou de fleurs et ont des vertus répondant aux efforts des sportifs.

Ces douleurs chroniques se manifestent d'une tout autre façon que les douleurs brutales, et sont plus du genre courbatures ou crampes et sont en général moins douloureuses.

Chez le marathonien, ou le coureur de fond, la douleur apparait à hauteur des mollets, mais aussi sur le revers avant et sur le côté opposé des membres inférieurs. Ces douleurs peuvent donner l illusion  de lourdeurs dans les jambes, ou une diminution anormalement rapide de la force musculaire suite à l'effort.

 

Les troubles douloureux peuvent être la cause d'un ralentissement des exercices, mais aussi être embarrassantes le lendemain des efforts. Ces gênes apparaissent lorsque que l'on se déplace à pied, ou dans la descente d'escaliers, il peut s'en suivre des impressions d'insécurité au niveau des chevilles. Au toucher, il est possible de sentir une augmentation de la masse au niveau de la cavité musculaire, les tendons et articulations peuvent être douloureux. On peut par exemple utiliser une huile essentielle  d'arnica pour soulager les douleurs musculaires.

Pour soulager les douleurs, ou pour augmenter le temps de guérison, nous recommandons l'emploi de gels et crèmes de massage, non pas pour effectuer un massage à proprement parlé, juste un massage léger pour faire pénétrer le produit de massage. Dans ces cas d'utilisation les gels de massage sont non gras, ils pénètrent rapidement dans la peau. L'opération est à renouveler quotidiennement, jusqu'à la guérison totale.

Dans la vidéo ci-dessous, vous trouverez des execices d'étirement à effectuer quotidiennement pour soulager les douleurs du mollet

NATURE & SOINS, distrubuteur de gels et crèmes de massage pour masseurs-kinésithérapeutes afin de soulager les douleurs des patients.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire