Quelles sont les propriétés de l’Arnica ?

Publié le 25/03/2020

Qu’est-ce que l’Arnica ?

L'Arnica est une plante vivace à floraison qui pousse principalement en Sibérie, en Europe centrale et en Amérique du Nord. En effet, les fleurs séchées  ou fraîches de cette plante  Anti-inflammatoire sont utilisées en médecine.

La fleur jaune est maintenant bien connue dans l’industrie pharmaceutique grâce à ses remèdes homéopathiques et son pouvoir analgésique. Souvent utilisée sous forme d’huile végétale, de lotion antiseptique ou de gels, elle s’applique par voie topique sur la zone affectée. D'ailleurs, elle aide les personnes souffrant des blessures sportives et de plaies à raccourcir le temps de récupération. Aussi, elle est très efficace pour calmer les zones d’inflammations et la douleur résultant de contusions mineures telles que l’entorse.  En outre, elle stimule la circulation sanguine.

Cependant, la teinture mère d'arnica présente un remède contre les entorses et les articulations douloureuses. Elle est fabriquée en écrasant la plante entière et en la trempant dans de l'alcool.

L’arnica est disponible en :

Usage externe : Teinture, pommade homéopathique, compresse et crème.

Usage interne : Tisanes, infusion, gélules....

Quelles sont les vertus thérapeutique de l’Arnica ?

 

Vertus médicinales apaisantes:
Pour commencer, l’Arnica montana s’utilise le plus couramment dans les laboratoires internes. Par ailleurs, cette plante médicinale  anti-inflammatoire soulage  les  douleurs et les crampes musculaires. Par conséquence,elle est efficace contre :

  •          L’arthrose.
  •          Les maux de gorge. 
  •          L’inflammation des artères.
  •          Les ecchymoses des peaux.

D'autant plus, les produits chimiques actifs contenus dans ces plantes médicinales permettent de :

  •          Réduire l'enflure.
  •          Soulager les douleurs articulaires et les traumatismes.
  •          Agir comme antibiotiques.
  •          Diminuer les douleurs musculaires et les courbatures du genou.

Vertus alimentaires :

Ce plant  s’emploie  dans le domaine d’alimentation industrielle. En effet, elle  présente  un ingrédient aromatisant dans les :

  •          Boissons.
  •          Desserts laitiers surgelés et pâtisseries.
  •          Bonbons et gélatines.

Vertus cosmétiques :

De même, la Montana est exploité dans la cosmétique de tonique capillaire et des antipelliculaires et préparatifs. Par contre,  son huile essentielle s’utilise dans les parfums et les cosmétiques.

Comment utiliser l’arnica ?

On peut aussi utiliser l’arnica en cas de : piqûres d’insectes, hématomes, œdèmes en respectant un dosage précis.

Posologie :

  • Infusion pour compresses : Infuser environ 2 g de fleurs séchées dans 100 ml d’eau bouillante pendant 5 min. Laisser refroidir puis appliquer une compresse imbibée de cette infusion sur la partie atteinte plusieurs fois par jour.

 

  • Teinture : Diluer une dose de teinture dans de 3 à 10 doses d’eau. Appliquer sur la zone atteinte une compresse imbibée de cette infusion.

 

  • Onguent : L’huile d’arnica est composée d’une partie de plante (fleurs) pour cinq parties d’huile végétale. Appliquer plusieurs fois par jour sur la partie atteinte.

           Inflammation de la cavité orale et de la gorge

  • Teinture : Diluer une partie de teinture dans dix parties d’eau. Utiliser cette solution comme rince-bouche ou gargarisme plusieurs fois par jour. Ne pas avaler.

Contre-indication :

-      Femmes enceintes et allaitantes: L'ingestion de thé à l'arnica par une mère qui allaite a provoqué de graves effets secondaires chez un nouveau-né.

-      Allergies au tournesol : Les personnes allergiques aux membres de la famille des astéracées peuvent être allergiques à l'arnica.

-      Ne pas appliquer sur une plaie ouverte.

 

Accepter

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.